detecteur Vivax.jpg

Détection réseaux

Entrée en vigueur le 1er janvier 2012, la réforme anti-endommagement (Loi DT-DICT) modifie en profondeur la façon de travailler en amont de la réalisation de travaux. Le géomètre topographe est en 1ère ligne de cette évolution avec la nécessité de reporter sur ses plans l’intégralité des réseaux avec leur classe de précision (A, B ou C).

La certification en détection et géoréférencement permet dans le cas de réseaux sensibles mal connus de réaliser une IC (Investigation Complémentaire) en détectant directement sur site les différents types de réseaux.

La détection peut se faire de façon électromagnétique pour tous les réseaux conducteurs (HTA, BT, Télécom, AEP (fonte), Gaz ) ou grâce à un radar de sol qui établit en direct une radiographie du terrain pour indiquer la présence de changements de structures.

 

La détection permet également d’intervenir avant le commencement des travaux de terrassement  pour marquer au sol la position des réseaux selon une couleur codifiée par la norme NF S 70-003.